Klicken Sie hier   Klicken Sie hier   Klicken Sie hier
 
AeroRevue
 
 
deutsch | français

Actualité

Edition actuelle

Posters

Archives




Service lecteurs

Structure du magazine

Vos commentaires




Service publicité

Commande de petites annonces

Données média




Éditeur

Impressum

Contact






 

Edition 7 - 8/2017

Dans mon cercle de connaissances, je trouve deux personnes qui ont exactement le même âge que moi au jour près. L’un d’eux est Daniel Weder, le CEO sortant de skyguide. Avec un clin d’oeil, Daniel m’a dit ce printemps, en évoquant notre imminent anniversaire en chiffres ronds: «Que nous ayons les deux 60 ans, passe encore. Mais sais-tu ce que je t’envie? Mes cheveux sont plus gris que les tiens...» Mais voyons, Daniel, les cheveux gris sont une couronne de gloire trouvée sur le chemin de l’idéal – un chemin que tu as toujours recherché et également emprunté. Je constate ainsi sans jalousie que ta couronne te sied admirablement, tu as vraiment mérité cet honneur – en ce qui me concerne, j’y travaille encore... Un meeting aérien s’est déroulé il y a 80 ans là où Daniel Weder a mis un terme à sa carrière chez skyguide. Durant la dernière semaine de juillet 1937, tout ce qui avait grade et nom dans l’aviation civile et militaire, la diplomatie, la politique et le militaire s’est rencontré sur l’aérodrome de Dübendorf. Une rencontre aéronautique de tous les superlatifs comme l’atteste l’article en page 28. Le nombre de visiteurs a de quoi étonner: en 1937, le meeting aéronautique a compté quelque 230 000 visiteurs – chaque 18e Suisse par rapport à la population d’alors s’est déplacé à Dübendorf. Comparons ce chiffre à 2014, l’année de l’AIR14 à Payerne, où chaque 20e Suisse a répondu présent. Bilan: que cela soit il y a 80 ans ou 3 ans, la fascination de l’aviation est capable aujourd’hui encore de drainer des milliers de gens dans son sillage. Le prochain grand meeting aéronautique, le Breitling Sion Airshow, aura lieu en Valais du 15 au 17 septembre. Des dizaines de milliers de spectateurs y sont attendus (voir l’aperçu en page 22). Ils tourneront un regard fasciné vers le ciel pour suivre les démonstrations de pilotes téméraires. Comme à l’époque à Dübendorf, il y a 80 ans. Un visiteur d’alors, cinq ans à l’époque et décédé l’an passé, s’est souvenu toute sa vie du «vaste champ d’aviation, de la foule de gens et tout particulièrement de l’odeur des avions d’alors. Cette odeur l’a fortement imprégné. C’était un mélange de couleur, de caoutchouc, d’huile de moteur et de benzine. Impossible à confondre!»

Jürg Wyss
Chefredaktor
AeroRevue


Danse dans le ciel à 250 km/h

Quand on parle de saut en parachute freestyle, on évoque parfois une «danse du ciel», même si les figures sont très différentes: saltos, roulades, vrilles (pour ne nommer que quelques-unes des 90 figures en chute libre) sont enchaînées par le sauteur pour composer une chorégraphie. Ci-dessous un aperçu de cette discipline exceptionnelle, du milieu freestyle en Suisse et des expériences personnelles de l’auteur.

Page 19


Le Valais pris de fièvre aéronautique

Du 15 au 17 septembre 2017, l’aérodrome de Sion sera le théâtre du plus grand meeting aérien de l’année en Suisse. Le «Breitling Sion Air Show» promet des morceaux de choix, nationaux comme internationaux. Trois jours en Valais – trois jours de spectacle des airs «nec plus ultra».

Page 22


La pionnière inconnue

Peu avant l’introduction de ses jets, Swissair a participé à la seconde Balair à Bâle, lui cédant ses deux derniers DC-4. Ceux-ci ont accompli de bons services durant dix ans au moins, avec trois DC-4 acquis en supplément en tant qu’avions charter et à la fin comme avions-cargos.

Page 24


Une rencontre aéronautique de tous les superlatifs

La 4e édition du Meeting aérien international de Zurich-Dübendorf en 1937 peut être considérée rétrospectivement comme superlative pour son époque. Tout ce qui avait grade et nom dans le développement d’avions autant civil que militaire, dans l’aéronautique, la diplomatie, la politique et l’armée s’est rencontré à Dübendorf durant cette dernière semaine de juillet. Ce meeting a été dans un même temps une immense fête populaire attirant un Suisse sur dix-huit.

Page 28

 
Jordi AG | Aemmenmattsrasse 22 | 3123 Belp | Telefon +41 31 818 01 17