Edition 07 + 08/ 2015

Un ancien pilote de ligne s’est mis en tête de relancer l’aviation aquatique en Croatie (voir l’article en page 30). Son dessein: proposer des vols de ligne commerciaux entre des sites tels que Split, Pula ou Dubrovnik, ainsi que plus d’un millier d’îles éparses. Sa vision: ce qui fonctionne déjà aux Maldives pourrait tout aussi bien rencontrer le succès en Europe. Aujourd’hui, des ferries subventionnés par l’Etat desservent les îles pour les indigènes et les touristes. Les longs temps de transfert par ferry et taxi devraient toutefois appartenir sous peu au passé: au lieu de deux heures par la mer, la voie des airs Split à l’île féerique de Hvar par exemple ne demande que 15 minutes à peine avec le Twin Otter DHC 6-300 – sans compter que le voyage est un événement unique en soi. Le projet de la compagnie European Costal Airlines montre que la réussite se façonne avec un brin de risque, d’opiniâtreté et de force de persuasion – et bien entendu de moyens financiers suffisants pour pouvoir maîtriser des obstacles inattendus et des réticences – même durant plusieurs années de «traversée du désert». En Suisse également, la saison du vol en hydravion bat son plein, mais sans arrière-plan financier, simplement pour le plaisir de ce mode fascinant de voler. Décollage et amerrissage: la Suisse parsemée de lacs propose d’excellentes opportunités à cela. Durant les années 1930, ils ont également été utilisés à des fins commerciales. Le 1er mars 1926, la NZZ relatait dans ses colonnes: «Circulation aérienne entre les lacs suisses. La société de promotion du trafic aérien a entrepris des démarches pour mettre en place durant l’été prochain un service de vol régulier par hydravion entre Zurich-Lucerne-Interlaken. » La manne financière tarit toutefois une année plus tard, le service de vol devant être suspendu consécutivement à un mauvais rendement du projet. Espérons que le projet croate connaisse un meilleur sort. La Seaplane Pilots Association Switzerland veille avec engagement à une plate-forme attrayante entretenant la fascination de l’aviation aquatique dans notre pays et la rendant accessible à une large frange de la population.

Jürg Wyss
Chefredaktor
AeroRevue


La classe a parlé

Le Championnat suisse de vol à voile de distance s’est déroulé durant la dernière semaine de mai sur l’aérodrome de Buttwil. Markus Gäumann du GVV Soleure a défendu avec succès son titre dans la classe Mixte ouverte. Dans la classe 15 m mixte, René Schneebeli du GVV Knonaueramt a remporté le titre de champion suisse. 25 participants en tout se sont alignés au départ.

Page 19


L’élite mondiale de la voltige aéromodéliste à Dübendorf

Une centaine des meilleurs pilotes aéromodélistes au monde, issus de 40 nations, se rencontrent en août à Dübendorf pour s’affronter dans le cadre des Championnats du monde de voltige FAI (F3A). Des performances de pointe, le souffle de la compétition et un programme attrayant sont garantis.

Page 22


Présentés au Bourget mais jamais commercialisés

La plupart des nouveautés montrées à l’Aérosalon du Bourget passent normalement en construction en série – mais pas tous. Voici quelques exceptions relevées durant les années soixante-dix et qui n’ont pas réussi à passer la rampe.

Page 24


«Les Journées aéronautiques font partie de moi – ou moi d’elles»

Les 22 et 23 août, lorsque des dizaines de milliers de spectateurs salueront joyeusement de la main les exploits des pilotes sur l’aérodrome bâlois idyllique de Dittingen, une femme assurera la régie en arrière-plan: Regina Weibel. Le comité d’organisation des Journées aéronautiques internationales de Dittingen est pour la première fois présidé par une femme, qui participait déjà enfant aux journées aéronautiques avec ses parents.

Page 28


Nombreuses visites de l’étranger

Un ciel bleu profond, des températures tropicales et des flots rafraîchissants ont séduit non seulement huit pilotes avec leurs machines, mais également des douzaines d’intéressés et de badauds lors du premier week-end de juin. La 10e Rencontre d’hydravions près de l’Hotel Pilatus à Hergiswil ouvrait la saison des aviateurs aquatiques. Les chiffres de participation prouvent que l’aviation aquatique se développe constamment et fait l’objet d’une popularité grandissante grâce aux activités de la Seaplane Pilots Association Switzerland (SPAS).

Page 32

Beratung, Verkauf und Datenanlieferung

Effingerhof AG
Verlag «AeroRevue»
Rolf René Veil
Storchengasse 15
CH-5201 Brugg
Telefon 056 460 77 20
aerorevue@effingerhof.ch

 

 

Redaktion

c/o Swiss Aviation Media
Jürg Wyss
Zurzacherstrasse 64
Postfach
CH-5200 Brugg
Telefon 056 442 92 44
aerorevue@aeroclub.ch

 

 

Herausgeber

Aero-Club der Schweiz
«AeroRevue»
Yves Burkhardt
Lidostrasse 5
CH-6006 Luzern
Telefon 041 375 01 01
info@aeroclub.ch