Edition 06/ 2016

Ce qui semble spectaculaire vu d’en bas et également du cockpit exige un travail acharné, au prix d’une concentration extrême de la part des pilotes: le vol en formation pose des exigences particulièrement élevées à leur compétence. Chaque vol, chaque figure, chaque action doivent être en phase. Rien n’est laissé au hasard. Il s’agit d’un travail acharné au manche à balai et à la manette des gaz. Les suites d’un moment d’inattention, d’une légère erreur de commande seraient fatales. La plupart des pilotes d’escadrilles de pointe apprennent le vol en formation au cours de leur formation de pilote militaire. Il s’agit de professionnels et leurs displays évoluant à un niveau élevé exigent un entraînement intensif. Le vol en formation se déroulant à un niveau plus modeste existe aussi. Par exemple lorsqu’un groupe de vol compose une formation ad hoc lors de son jubilé et présente aux spectateurs des survols en formation de l’aérodrome avec leurs machines. Il est positif que ces pilotes aient la possibilité de se former au vol «l’aile dans l’aile». Des prestataires privés, par exemple des écoles d’aviation, proposent une initiation au vol en formation sous forme de cours. Et il est désormais possible de s’y essayer sur le simulateur de la Sim Academy à Glattbrugg. Une opportunité pour gagner en respect envers la matière - ou perdre ledit respect suivant le point de vue. J’ai eu la possibilité de participer à ce cours, pour constater que le vol en formation me colle littéralement à la peau. De trop près, même: en tant qu’ailier, j’ai passablement dû surmonter mon appréhension pour m’approcher assez près du leader et rendre ainsi le tout attrayant vu du sol. Il n’est pas exclu que ma «programmation initiale», à savoir de garder autant de distance que possible avec les autres avions, soit profondément ancrée en moi. Néanmoins, le cours en simulateur, et ceci est un avantage, ne comporte ni risque, ni n’exige de surveiller l’espace aérien ou de tenir compte de conditions météo. Et l’on apprend déjà beaucoup sur la systématique et la tactique de vol en formation. Il s’agit à mon avis d’une bonne préparation à la formation pratique. Apprenez-en davantage dans notre Cover Story dès la page 18 et rejoignez-nous «à portée d’aile».

Jürg Wyss
Chefredaktor
AeroRevue


Quand les ailes se touchent presque

Le vol en formation exige la concentration la plus élevée et un pilotage des plus précis. Un nouveau cours dispensé à la Sim Academy de Glattbrugg offre une première approche sur simulateur. Un pilote confirmé raconte ses sueurs froides de voler si près d‘un autre.

Page 19


«Happy landing» sur la piste en herbe la plus courte d’Europe

L’aérodrome de Beromünster (LSZO) est niché dans le paysage vallonné du Plateau lucernois. Celui qui est capable d’atterrir sur la piste en herbe probablement la plus courte d’Europe le pourra partout ailleurs. L’aérodrome est un lieu de formation prisé de la relève des pilotes venant de toutes les disciplines.

Page 22


M-1 Sokol et L-40 Meta Sokol : des faucons tchèques en Suisse

Bien avant la Deuxième Guerre mondiale, la Tchécoslovaquie disposait d’une industrie aéronautique de haut niveau. Elle fut rapidement reconstruite après les affres de la guerre. Parmi ses premiers modèles, deux douzaines à peine ont trouvé le chemin de la Suisse.

Page 24


Vol à travers l’enfer et les ténèbres

Au début des années 30, le vol à voile suscite un fort engouement en Suisse. Fritz Glur, fils de paysan d’Oftringen, rêve à son tour de glisser sans bruit dans les airs. Toutefois, la formation sur les planeurs à aile rigide monoplace exige beaucoup de courage et d’endurance. Parvenu à ses fins, Fritz Glur acquiert une notoriété nationale du jour au lendemain.

Page 28

Beratung, Verkauf und Datenanlieferung

Effingerhof AG
Verlag «AeroRevue»
Rolf René Veil
Storchengasse 15
CH-5201 Brugg
Telefon 056 460 77 20
aerorevue@effingerhof.ch

 

 

Redaktion

c/o Swiss Aviation Media
Jürg Wyss
Zurzacherstrasse 64
Postfach
CH-5200 Brugg
Telefon 056 442 92 44
aerorevue@aeroclub.ch

 

 

Herausgeber

Aero-Club der Schweiz
«AeroRevue»
Yves Burkhardt
Lidostrasse 5
CH-6006 Luzern
Telefon 041 375 01 01
info@aeroclub.ch