Edition 9/2017

Très riche, ce premier numéro de l’AéroRevue qui suit la pause estivale reflète les multiples facettes de l’aviation. Festivals de fly-in et de freefly, aéromodélisme avec toute la famille, promotion de la relève pour l’aérostation, Championnats du monde des jeunes pilotes de planeur, technique et recherche: tous ces sujets, et bien plus encore, sont traités dans cette dernière édition de l’AéroRevue. Cette luminosité est cependant ternie par quelques taches sombres. Certes, le rêve de l’homme de s’émanciper de l’attraction terrestre, de déployer les ailes (de la technologie) et de s’élancer dans les hauteurs est devenu réalité. Mais il reste des restrictions. Cela nous a été prouvé au mois d’août de manière particulièrement triste. En Suisse, l’aviation légère a enregistré plusieurs accidents en quelques mois, avec plusieurs décès; parmi eux le drame du Camp de jeunesse Pro Aéro. La page 13 est consacrée aux deux jeunes et au pilote qui y ont perdu la vie. Page 35, dans la rubrique «Regard en coin», le président de l’Aéro-Club, Matthias Samuel Jauslin, aborde avec recul le sujet «Sécurité et performance humaine» dans l’aviation, et titre son intervention avec ces mots frappants: «La liberté a ses limites». La SESA va se pencher sur ces accidents pendant les mois et les années qui viennent, les analyser et en rechercher les causes. Mais au-delà de cette enquête, les questionnements générés par les accidents d’aviation ne doivent pas rester sans réponse, et il faut pouvoir en tirer les enseignements. Or le nombre élevé d’accidents du mois d’août nous amène forcément à nous interroger. La mission des responsables et des organismes de formation sera entre autres de répondre à ces interrogations, mais aussi, quand c’est nécessaire, de trouver des pistes de solutions. Enfin, il incombe à chaque usager de l’espace aérien d’assumer pleinement ses responsabilités de commandant de bord et d’agir avec circonspection. Ces mots, extraits de «Nuit de lune» de Joseph Freiherr von Eichendorff, sont dédiés à toutes ces personnes qui ont perdu la vie en exerçant leur passion, et accompagnent leur dernier vol: «Et mon âme étendait largement ses ailes, volait au-dessus des campagnes calmes, comme si elle revenait chez elle.»

Jürg Wyss
Chefredaktor
AeroRevue

Beratung, Verkauf und Datenanlieferung

Effingerhof AG
Verlag «AeroRevue»
Rolf René Veil
Storchengasse 15
CH-5201 Brugg
Telefon 056 460 77 20
aerorevue@effingerhof.ch

 

 

Redaktion

c/o Swiss Aviation Media
Jürg Wyss
Zurzacherstrasse 64
Postfach
CH-5200 Brugg
Telefon 056 442 92 44
aerorevue@aeroclub.ch

 

 

Herausgeber

Aero-Club der Schweiz
«AeroRevue»
Yves Burkhardt
Lidostrasse 5
CH-6006 Luzern
Telefon 041 375 01 01
info@aeroclub.ch