Édition 10/2018

«Place de m...» Un pilote de Swiss a réussi avec son invective sur les conditions temporaires à l’aéroport de Zurich ce dont tous les blogueurs, twitters et notoriétés en herbe ne peuvent que rêver: célébrité, pour ne pas dire le statut culte. Pour quelques jours au moins, il a rallié la sympathie du public. En effet, le pilote s’est exprimé très clairement sur ce dont beaucoup souffrent: des retards devenus un régime permanent à l’aéroport de Zurich. Aux dépens des compagnies aériennes, des passagers, de l’aéroport, de la sécurité aérienne – et des pilotes. L’un d’entre eux a exprimé son mécontentement et le «monde entier» l’a appris. «Cool, j’aime le gars» est le ténor dans les commentaires des médias en ligne, peu décrivent son comportement comme non professionnel. Quoi qu’il en soit: la profession de pilote n’a pas été affectée, au contraire. L’incident a soudainement montré le pilote sous un jour différent, en tant qu’être humain qui peut parfois s’offusquer.

Le fait que la profession de pilote – et en général les professions de l’aviation générale - soit toujours très populaire, a été prouvé par le 2e Aviation Youth Congress de la Fondation Pro Aéro et d’Aerosuisse (article à la page 32). Près de 380 jeunes ont répondu à l’appel. Quelque 20 entreprises et organisations se sont présentées et ont proposé leurs offres pour une carrière dans l’aviation. Elles l’ont fait de manière excellente, compétente et créative. Que voilà une promotion de la relève sous son meilleur jour; intéressante, émotionnelle, complète, informative et parfaitement organisée. On ne peut que l’encourager.

La recherche d’instructeurs de vol est toujours d’actualité. Le cours de perfectionnement destiné aux instructeurs de vol de la Fédération suisse de vol à moteur (page 18) montre que cette tâche est extrêmement attrayante. Pendant quelques jours, ils ont sillonné l’étranger avec trois avions, approfondissant entre autres leurs connaissances de la tactique de vol. Un savoir qu’ils transmettront un jour à leurs élèves-pilotes. Et qui sait, l’un des 380 jeunes précités sera alors aux commandes.

Beratung, Verkauf und Datenanlieferung

Effingermedien AG
Verlag «AeroRevue»
Storchengasse 15
CH-5201 Brugg
Telefon 056 442 92 44
aerorevue@effingermedien.ch

 

 

Redaktion

c/o Swiss Aviation Media
Jürg Wyss
Zurzacherstrasse 64
Postfach
CH-5200 Brugg
Telefon 056 442 92 44
aerorevue@aeroclub.ch

 

 

Herausgeber

Aero-Club der Schweiz
«AeroRevue»
Yves Burkhardt
Lidostrasse 5
CH-6006 Luzern
Telefon 041 375 01 01
info@aeroclub.ch