Édition 11/2018

Les gardiens de cabane SAC sont les hôtes des montagnes. Ils veillent à ce que les randonneurs et les alpinistes aient un repas chaud et un lit fraîchement préparé. C’est ainsi que la chaîne de -télévision SRF décrit le rôle des gardiens de cabane SAC dans son portrait (La SRF chez les gens – Histoires de cabanes». L’émission -plonge dans leur vie quotidienne et relève les exigences des touristes et des invités. Selon SRF, la technologie et le matériel de filmage sont minimalistes et les vols en hélicoptère ne sont pas toujours -possibles. Récemment, un média à sensation a noté que les «journées monstres des gardiens de cabane» s’associaient régulièrement à la frustration. Par exemple, «... quand des randonneurs veulent me laisser leurs déchets privés à la cuisine», aurait déclaré une gardienne de cabane. Mais ensuite, il suffit d’expliquer «qu’il faut payer un hélicoptère pour transporter tous les déchets vers la vallée (...)».

Tourisme de montagne et hélicoptère: une contradiction? Ou plutôt une question de perspective, de perception? La perception est le processus et le résultat de la collecte d’informations et du traitement des stimuli de l’environnement et de l’intérieur du corps. Elle se produit par le filtrage et la fusion inconscients et parfois conscients d’informations partielles dans des impressions subjectives pertinentes. La perception sélective se produit lorsqu’une personne filtre des informations déterminées. Elle ne perçoit que ce qu’elle croit être connu; le reste est masqué.

La perception sélective est souvent rencontrée dans l’aviation et en particulier dans les vols en hélicoptère. Des vols pour approvisionner les cabanes pour les touristes de montagne: oui – Bruit dans les montagnes: non. Produire des déchets dans les cabanes et les transporter pour élimination par hélicoptère: oui – «Randonnée en hélicoptère»: non. Aires d’atterrissage près des -cabanes: oui – Places d’atterrissage en montagne: non. Vols en -hélicoptère pour des séries télévisées: oui – Formation des pilotes d’hélicoptère dans les montagnes: non. Transports de charges: oui – Transports de touristes: non. Pour être juste, permettez-nous deux commentaires. Premièrement, même les aviateurs sont parfois sujets à ce phénomène de perception. Deuxièmement, le contenu et les qualités d’une perception peuvent être modifiés par un pilotage ciblé de l’attention. On parle alors de stratégie de communication. Et plus récemment de fausses nouvelles, de Fake News.

Beratung, Verkauf und Datenanlieferung

Effingermedien AG
Verlag «AeroRevue»
Rolf René Veil
Storchengasse 15
CH-5201 Brugg
Telefon 056 460 77 20
aerorevue@effingermedien.ch

 

 

Redaktion

c/o Swiss Aviation Media
Jürg Wyss
Zurzacherstrasse 64
Postfach
CH-5200 Brugg
Telefon 056 442 92 44
aerorevue@aeroclub.ch

 

 

Herausgeber

Aero-Club der Schweiz
«AeroRevue»
Yves Burkhardt
Lidostrasse 5
CH-6006 Luzern
Telefon 041 375 01 01
info@aeroclub.ch